Archicad Tips

Dans ce qui suit, nous allons vous expliquer la méthode pour convertir un fichier Excel contenant les points de relevé du géomètre en un maillage dans Archicad.

1.Nettoyage du fichier Excel

La première étape est de nettoyer le fichier reçu : vous n’avez besoin que des points constituants le maillage (Point de niveau) et pas les points d’arbres, de pylônes électriques, etc. Vous retrouverez ces informations dans le fichier DWG : notre but est de générer un maillage le plus précis possible. Enlevez ces lignes inutiles ainsi que celles ayant un z égal à 0. Vous éviterez les déformations dans votre maillage.

Comme Archicad n’a besoin que des coordonnées (x,y,z), vous pouvez enlever les colonnes ‘Identifiant du point’ et ‘Nature du point’.

2.Enregistrement au format txt

Archicad peut importer des fichiers .txt ou .xyz. Depuis Excel, seul le format .txt est pris en charge. Enregistrez-sous le fichier en choisissant le format Texte Unicode (.txt).

A ce stade, vous disposez d’un fichier texte dans un encodage particulier mais Archicad ne supporte que l’encodage UTF-8. Nous devons ouvrir le fichier txt dans un éditeur de texte pour l’enregistrez-sous dans le bon encodage.

Ouvrez le fichier .txt dans votre éditeur de texte préféré comme Bloc-notes dans Windows ou TextEdit sur Mac.

Enregistrez-sous le fichier au format Fichiers texte (.txt) et choisissez l’encodage UTF-8. Votre fichier est maintenant prêt pour l’importation dans Archicad.

3.Importation dans Archicad

Allez dans le menu Fichier / Interopérabilité / Placer maillage selon données géomètre.

Choisissez le fichier de données d’arpenteur (txt ou xyz).

Sélectionnez l’unité de navigation.

Sélectionnez la méthode de placement : soit ‘Définir graphiquement’, vous placez le maillage en cliquant à l’emplacement souhaité, soit ‘Emplacement original’, le maillage sera placé en fonction du point zéro défini dans le fichier de données du géomètre (Géolocalisation). Vous pouvez éventuellement faire un Zoom sur le nouveau maillage après l’avoir placé.

Vous pouvez également préciser l’altitude du Zéro projet au-dessus du niveau de la mer (Dans les unités de navigation que vous avez définies).

Après validation, le maillage est importé dans Archicad.

Vous pouvez constater l’importance à apporter au nettoyage du fichier, afin d’obtenir un maillage le plus ‘lisse’ possible.

Nous espérons que cet Archicad Tip vous aidera à importer plus facilement les données géomètre.

La stratégie incendie est primordiale lors de la conception d’un projet. Dans ce Tip Archicad, nous donnons une méthode pour créer un plan ‘pompier’ reprenant les couleurs et les nombres d’un niveau de résistance au feu. Il existe plusieurs scénarios pour arriver à ce résultat mais nous avons choisi d’utiliser la propriété existante ‘Résistance au feu’ du Template Archicad, une combinaison de substitutions graphiques ainsi que la marque de porte. Ce procédé est identique pour l’outil fenêtre.

1. Mise en place des éléments

Dans une vue en plan, nous dessinons un mur et deux portes. Dans les réglages des portes, dans l’onglet Classifications et Propriétés, nous attribuons une résistance au feu différente (Ex : 30 et 60 minutes).

2. Substitutions graphiques

Dans un premier temps, nous souhaitons afficher les portes dans des couleurs correspondant au niveau de résistance au feu : vert pour 30 minutes, rouge pour 60 minutes.
Nous ouvrons la fenêtre ‘Combinaisons de substitution graphique’ (Documentation / Substitutions graphiques / Combinaisons de substitution graphique) ou dans la barre d’état (En bas de l’écran). Créons une combinaison ‘Stratégie Incendie’.

Nous cliquons sur ‘Editer règles’ pour accéder aux règles de substitution graphique et ensuite sur ‘Nouveau’ pour créer deux règles : RF30 et RF60. Ajoutez les critères suivants : ‘Type d’élément est Porte’ et ‘Résistance au feu est 30’ (60 pour RF60).
Nous pouvons ensuite configurer la substitution des styles : dans notre cas, nous souhaitons que la ligne et la hachure de porte apparaissent en vert pour la règle RF30. Attribuons les stylos et un type de hachure.
Si vous souhaitez que ces règles fonctionnent en 3D également, attribuez une surface de substitution (Peinture verte par exemple)

A présent, nous ajoutons les deux règles ainsi créées à la combinaison ‘Stratégie Incendie’. Veillez à respecter l’ordre d’application des règles.

Le résultat est le suivant :

3. Marque de cotation

Dans notre exemple, nous souhaitons également visualiser le nombre de minutes de résistance au feu (30 ou 60) en vue en plan. Nous utiliserons la marque de cotation de l’outil porte.
Plusieurs types de marques existent mais nous utiliserons la ‘Marque porte 24’, car elle permet de configurer l’affichage en fonction de l’échelle.

Dans les options de la marque de porte, nous configurons l’affichage jusqu’à 1:50 pour un affichage des informations de notre porte (Nom, dimensions, propriétés, …). Dans ‘Afficher à partir de 1:50’, c’est-à-dire au 1:100 par exemple, nous ne sélectionnons que ‘Classification et propriétés’.

Dans les réglages de Classification et propriétés, nous ajoutons en Ligne 1, la propriété de résistance au feu.

4. Conclusion

Au 1:50, nous obtenons un affichage classique de notre modèle avec des marques de porte complètes.

Au 1:100 par contre, les minutes de résistance au feu apparaissent, ainsi que les couleurs dues à la combinaison de substitutions graphiques créée précédemment.

Cette solution est un scénario possible pour afficher ce type d’information et personnaliser vos plans. D’autres scénarios existent, plus complexes, qui exploitent le GDL ou des propriétés avec des expressions, mais également plus simples, avec l’utilisation d’étiquettes, de combinaison de calques et d’un jeu de stylos.

Dans ce Tip Archicad, nous vous montrerons comment enregistrer un objet 2D (une chambre de visite). Ensuite, nous l’améliorerons pour qu’il existe en 3D et soit ainsi exploitable pour des échanges BIM en IFC.

1.Créer un symbole 2D représentant une chambre de visite

Commençons par tracer quelques lignes pour définir notre symbole.

Sélectionnons-les et enregistrons cet objet :

Fichier / Bibliothèques et objets / Enregistrer sélection comme / Objet

Donnons un nom à notre objet : Taque2D.

Configurez, si besoin, les lignes et stylos. Par défaut, Archicad reprend les lignes et stylos utilisés dans la vue en plan.

Modifiez les détails : l’auteur de l’objet, la licence (plus d’informations en cliquant sur le i), une description, etc… Nous vous conseillons de réaliser une capture d’écran de votre objet afin de définir une image de prévisualisation. Il sera visuellement beaucoup plus aisé de retrouver votre objet dans Archicad

Et voilà, vous venez de créer votre premier objet Archicad !

Les plus attentifs auront remarqué les points chauds que nous avons placés. Vous pouvez en placer autant que vous le souhaitez aux endroits appropriés pour sélectionnez votre objet. La capture suivante montre le même objet mais avec un point chaud supplémentaire.

Cet objet peut être repris dans une nomenclature, dans différentes dimensions.

2.Améliorer l’objet 2D en objet 3D (Pour exportation IFC)

Notre objet est très fonctionnel en 2D mais n’existe pas en 3D. Or, dans les échanges IFC, nous avons besoin d’un modèle 3D. Pour rendre cet objet ‘visible’ en 3D, nous allons tout simplement ajouter une dalle en-dessous de notre dessin 2D.

Les options basiques sont assez similaires mais il est possible à présent de configurer un matériau de construction.

En plan, rien ne change mais en 3D, des blocs apparaissent. Lors de l’exportation IFC, les chambres de visites feront partie de notre modèle 3D

En nomenclatures, les éléments 2D et 3D sont bien repris.

3.Conclusion

Le but de ce Tip était de vous montrer les possibilités de la création d’objet dans Archicad. Nous espérons vous avoir donné l’envie d’expérimenter cette facette du logiciel. Ci-dessous, deux autres exemples d’objets créés dans Archicad à partir de dalles, formes et murs : la table Hopper et un miroir.

Dans ce Tip Archicad, nous vous montrerons comment gérer les options de transfert d’éléments.

1.Le transfert d’éléments

Lorsque vous souhaitez transférer les paramètres d’un élément vers un autre, deux options s’offrent à vous.
Vous chargez les paramètres d’un élément via l’outil ‘Pipette’ et injectez ensuite le contenu vers un ou plusieurs éléments via l’outil ‘Seringue’.

Vous pouvez également utiliser la palette Favoris qui se trouve dans le menu Fenêtre / Palettes. Sélectionnez l’élément qui sera modifié et double-cliquez sur le favori de remplacement. Vous pouvez également utiliser le bouton Appliquer.

2.Les options de transfert d’éléments

Les options de transfert d’éléments permettent de maitriser les paramètres à transférer en fonction du type d’éléments.
Vous accédez à ces options de deux manières : via les options de ‘Seringue’ ou par le biais des options de la palette Favoris.

3.Exemple de transfert avec l’outil mur

Via le bouton ‘Nouveau’, créez une option ‘Transfert Mur’. Triez les éléments par outils via l’icone d’options et développez la catégorie ‘Mur’.

Décochez ‘Angle d’inclinaison’ afin que ce paramètre ne soit pas pris en compte lors du transfert d’élément.

Prenez les paramètres d’un mur incliné avec l’outil ‘Pipette’ et injectez les paramètres repris dans l’option ‘Transfert Mur’ dans un autre mur. Tous les paramètres, sauf l’inclinaison, l’étage d’implantation et l’ID, sont transférés.

4.Exemple de transfert avec l’outil fenêtre

Placez une fenêtre double de 2m sans retour d’ébrasure et une fenêtre triple de 3m avec retour d’ébrasure
Enregistrez ces éléments dans vos favoris via l’icone dédiée dans la palette de favoris.

Modifiez l’option de transfert ‘Exclure ID / Etage d’implantation’ en désactivant les options ‘Taille’ et ‘Ebrasure’ de la catégorie Fenêtres / Portes.
La petite étoile à coté de l’option de transfert indique l’option appliquée par défaut et est modifiable.

A présent, utilisez l’option de transfert d’élément pour transformer la fenêtre triple en fenêtre double (ou inversement), sans que la taille ou l’ébrasure ne soit modifiée.
Sélectionnez la fenêtre triple, sélectionnez le favoris Fenêtre double et utilisez le bouton Appliquer pour injecter le réglage ‘Exclure ID / Etage d’implantation’. La flèche noire à côte du bouton Appliquer vous permet de sélectionner rapidement le réglage approprié.

Présentes dans de nombreux outils Archicad, les icônes d’importation et d’exportation sont disponibles pour transférer vos différents réglages personnalisés vers un autre fichier Archicad ou vers votre Template.

Dans ce Tip, nous vous montrerons trois méthodes pour exploiter l’option pans multiples de l’outil Toiture.

1.Toiture en pente

Lorsque vous activez l’outil Toiture, vous avez la possibilité d’utiliser l’option pans multiples.

Diverses méthodes de constructions sont possibles, dont la baguette magique (barre d’espace).
Afin de modéliser une toiture, dans les options générales, allez dans la catégorie ‘Pans multiples’ et définissez la pente souhaitée.

Les options de décalages vous permettent de gérer le débord d’avant-toit.
Définissez l’option ‘Décalage’ sur zéro et modélisez la toiture.
Si la géométrie de la toiture le permet, quand vous cliquez sur un point ou une arête, vous avez la possibilité de modifier la pente, décaler l’axe du faîte, etc.

Si la géométrie du bâtiment est trop complexe, il est possible de diviser la toiture en pans uniques afin de maitriser toutes les pentes individuellement. Cliquez droit en plan ou en 3D et sélectionnez l’option ‘Diviser en toits à pan unique’. Cette option est irréversible.

2.Toiture mansardée

L’onglet Géométrie à pans multiples vous donne la possibilité de créer des toitures mansardées.
Il est possible, grâce aux boutons Ajouter et Effacer, de gérer le nombre, la pente et l’élévation (Ligne de brisis) des différents pans qui composent la mansarde.

3.Toiture plate

Les toitures à pan multiples permettent de modéliser des toitures plates très rapidement. Le composite de la toiture est constitué du béton de pente, de l’isolant et du lestage. La structure est représentée par une dalle en béton.
Modélisez la toiture via les arêtes intérieures des murs. Il est possible de modifier les unités si vous souhaitez travailler en pourcentage au lieu des degrés.

Ajustez la position de la toiture et de la dalle en coupe.

Utilisez les opérations éléments solides (Soustraction) pour soustraire la partie de la toiture qui est en superposition de la dalle. La toiture plate est terminée.

Dans ce Tip Archicad, nous vous montrerons comment gérer la connexion entre des fenêtres alignées horizontalement ou verticalement.

1.Modélisation de fenêtres horizontales
1.1. Création et percement

Pour créer une connexion en retrait et dans un autre matériau entre deux fenêtres placées horizontalement, la première étape est de modéliser une ouverture fenêtre rectangulaire, disponible dans l’outil fenêtre d’Archicad. Cette ouverture se comporte comme une fenêtre et possède les même options (Ebrasures, seuil, etc.)

1.2.Modélisation d’un mur en retrait

Dans cette ouverture, placez un second mur avec une composition différente (Panneau bois ou métallique par exemple).

1.3.Placement d’une fenêtre

Placez une fenêtre à l’extrémité du mur en retrait.

Réglez l’ébrasure du côté droit de la fenêtre et entrez la valeur 0 pour les autres ébrasures.

1.4.Fermetures de mur face extérieure

Dans les options de la fenêtre, réglez les options de ‘Fermeture de mur’. Choisissez fermeture personnalisée, éditer montant extérieur, et cochez ‘Tourner couche’.

Cochez également ‘Considérer couches comme plâtre’ pour définir la finition de mur en deçà ou au-delà du contour de mur. Cette option nécessite un paramétrage au niveau des murs composites.

Cochez également les deux autres options.
Désactivez les finitions du montant opposé.

1.5. Fermetures de mur face intérieure

Dans les options de fermetures personnalisées, éditez les deux montants intérieurs en tournant la première couche. Cochez toutes les options comme précédemment.

1.6. Ebrasures relative à l’ouverture dans le mur

L’ouverture de mur se comportant comme une fenêtre, appliquez une valeur d’ébrasure similaire à l’ébrasure de la fenêtre.

1.7. Fermetures de mur de l’ouverture

Répétez le paramétrage de la fermeture de mur

1.8. Symétrie et copie de la fenêtre

Réalisez une symétrie avec copie de la fenêtre afin d’obtenir le résultat suivant.

2.Modélisation de fenêtres verticales

Nous vous montrons cette technique mais il en existe bien d’autre selon le résultat souhaité.
Modélisez deux murs superposés, un sur le rez et le second à l’étage.
Placez une fenêtre et allez dans les options d’ouvertures de mur. Définissez un dépassement d’ouverture supérieure.

A l’étage, placez une fenêtre superposée avec celle du rez-de-chaussée. Dans les options de Forme de la fenêtre, ajoutez une traverse inférieure asymétrique afin de couvrir la dalle intérieure.

Allez dans les options d’ouvertures pour appliquer un vitrage fixe à ce panneau.

Voici le résultat.

Dans ce Tip Archicad, nous vous montrerons comment créer une ligne personnalisée

1.L’attribut « Ligne »

Au même titre que les Hachures ou les Structures composites, les Lignes sont des attributs accessibles via le menu Option / Attributs éléments / Lignes.

Trois types de lignes sont disponibles : la ligne Continu, qui peut être dupliquée, la ligne Traits, composée de parties horizontales et d’intervalles pour générer des pointillés, des traits d’axe, etc., et la ligne Symbole.

La ligne symbole permet de créer une ligne sur base d’une géométrie spécifique et de multiplier la géométrie en fonction d’une intervalle définie.

2.Géométrie d’une ligne symbole

Quand vous sélectionnez la ligne symbole ‘eau’, il est possible de copier le modèle pour ensuite le coller sur une feuille de travail, en vous aidant des boutons Copier et Coller de la fenêtre de création de lignes. L’ensemble de la géométrie est dessiné avec l’outil Ligne. Il n’y a ni textes ni polylignes.

3.Création d’une nouvelle ligne « GAZ »

Dans une feuille de travail, créez la ligne GAZ comme dans l’image ci-dessous à l’aide de l’outil Ligne d’Archicad. Copiez les éléments.

Allez dans Options / Attributs éléments / Lignes et créez une nouvelle ligne Symbole.

Collez le contenu du presse papier grâce au bouton Coller.
Réglez la dimension du Trait selon le résultat souhaité.
Modifiez l’intervalle sur ‘0’ si vous souhaitez une ligne continue, sans interruption entre les motifs.

Sélectionnez à Echelle Indépendante si vous souhaitez que la taille de la ligne s’adapte en fonction de l’échelle du plan, sinon sélectionnez à Echelle du plan pour qu’elle conserve les mêmes dimensions.

4.Utilisation de l’attribut

La ligne est disponible dans plusieurs outils : ligne, polyligne, spline mais également dans les outils de modélisation comme les murs ou les dalles.

De quelle formation avez-vous besoin?
Complétez le quiz

Avr 20
20 avril - 22 avril
Archicad Workflow
Avr 20
20 avril - 7 mai
Architect @ Work Luxembourg Summit
Avr 27
9h00 - 10h00
Archicad Matinale Nomenclature Complet !
Mai 04
9h00 - 10h00
Archicad Matinale Template
Mai 11
11 mai - 27 mai
Archicad Workflow
Mai 12
9h00 - 10h00
Archicad Matinale Trucs et Astuces
Mai 13
13 mai - 14 mai
Congés de l'Ascension
Mai 20
9h00 - 10h00
Archicad Matinale Propriétés
Mai 28
9h00 - 10h00
Archicad Matinale Twinmotion
Mai 31
9h00 - 10h00
Archicad Matinale Gestion
Juin 07
7 juin - 24 juin
Archicad Workflow
Juin 08
9h00 - 10h00
Archicad Matinale PARAM-O
Juin 16
9h00 - 10h00
Archicad Matinale Nomenclature
Juin 24
9h00 - 10h00
Archicad Matinale Image
close

Recevez nos news !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.